dimanche 18 mars 2007

Faut-il dire adieu au CDI ?


Autrement dit, faut-il voter pour Sarkozy ?

Depuis plus d’un siècle en France, des gens se sont battus contre la précarité du travail. Ils se sont battus pour qu'un salarié ait sa dignité, ait un salaire décent, des conditions de travail décentes, une protection sociale et qu’il ne puisse pas être licencié du jour au lendemain. Tout cela est inscrit dans le code du travail. Dans le monde moderne il y a des gens, en France et ailleurs, qui pensent que le problème du chômage est lié directement au code du travail (lire article Sarkozy et le plein emploi, l'art de la rhétorique). Mais comme je l’ai déjà écrit, le chômage pour ces gens n’est pas le problème c’est la solution ou plutôt le moyen pour casser le code du travail. Leur objectif est de détruire ce code parce que, à leurs yeux, c’est parmi les « structures » qui freinent l’emploi.

Queqlues citations

  • Lors des débats de la 2ème séance du mercredi 16 Mars 2005 à l’assemblée nationale, Gérard Larcher (Ministre déléguée aux relations du travail) avait déclaré « Nous avons dans ce pays une lecture salafiste du code du travail ». Le mot « salafiste » désigne généralement l’Islam extrémiste.

    http://www.assemblee-nationale.fr/12/cra/2004-2005/178.asp

  • Laurence Parisot, présidente du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France), avait déclaré lors de l’assemblée générale de son mouvement en Janvier 2005 : « La liberté d'entreprendre s'arrête là où commence le code du travail ». Et dans le Figaro du 30 Août 2005 : « La vie, la santé, l'amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ».

  • Pendant la crise du CPE (contrat première embauche) en 2006, j’avais entendu Jean-Marc Sylvestre dans l’émission de LCI « le club de l’économie » dire : « le problème en France, ce n’est pas le CPE c’est le CDI ».

Mais que dit Sarkozy, candidat à l'élection présidentielle ?

Pour lui, il faut remplacer tous les contrats du travail (le CDD, le CDI et autres contrats) par un « contrat unique de travail ». Il s’inspire d’un rapport (qu’il a commandé) en 2004 auprès de Michel Camdessus, l’ultra-libéral qui a dirigé le FMI (Fond Monétaire International) entre 1987 et 2000. Voici l’endroit où on peut trouver ce rapport :

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/044000498/index.shtml

Lors de la Réunion publique à Agen - 22 juin 2006,

http://www.u-m-p.org/site/index.php/ump/s_informer/discours/reunion_publique_agen_22_juin_2006

Nicolas Sarkozy disait :

« Au chef d’entreprise qui hésite à embaucher parce qu’il a peur de ne pas pouvoir licencier et qui se perd entre les quelque 36 formules de contrats de travail possibles, je propose un contrat unique à durée indéterminée, plus souple, avec une consolidation des droits du salarié au cours du temps »

Avec ce contrat unique, le salarié verra ses droits augmentés par rapport à son ancienneté dans l’entreprise qui l’embauche. Dit comme ça, ça ne choque pas trop mais Sarkozy ne donne aucun détail.

D’abord, il avait dit qu’il généraliserait le CNE* (Contrat Nouvelle Embauche) s’il est élu le 6 Mai. Et lors d’une rencontre organisée par la confédération générale des petites et moyennes entreprises le 24 Janvier 2007, il avait déclaré que « Le CNE est un progrès, il ne faut pas y toucher » avant d’ajouter « le contrat de travail unique, inspiré du CNE ». Ce serait, estime-t-il, «une occasion de simplifier beaucoup le droit du travail français». Plus de détails sont dans :

http://www.liberation.fr/actualite/evenement/evenement1/232067.FR.php?mode=PRINTERFRIENDLY

(*) Pour les lecteurs extérieurs à la vie politique Française, le contrat nouvelle embauche (le CNE) est un type de contrat de travail en France sans limitation de durée pour les entreprises de vingt salariés au plus (au tout début, c'est à dire en Juin 2005, il a été annoncé juste pour les entreprises de 10 salariés au plus). Durant la période dite de consolidation de l'emploi de deux années, la rupture sans annoncer le motif de licenciement est possible.




2 commentaires:

Patryck Froissart a dit…

Article bien documenté, qui exprime clairement la réalité idéologique de ce dangereux candidat à la présidence.
Je me suis permis de reproduire ton texte sur mon propre site

Najib Gadi a dit…

Je viens d'apprendre une nouvelle intéressante concernant le contrat nouvelle embauche !
http://www.liberation.fr/actualite/economie/242234.FR.php